Le Président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme Monsieur Mwamba Mushikonke Mwamus, a conféré le jeudi 01 février 2018 avec le chargé d’affaires de l’ambassade de la Grande Bretagne en RDC.

Reçu au siège provisoire de la CNDH situé non loin de la Gare Centrale, Monsieur Nicolas Wolley était venu échanger avec les dirigeants de cette Institution d’appui à la démocratie sur la nécessité de la protection de Droits de l’Homme particulièrement à cette année essentiellement électorale.
Les deux interlocuteurs ont partagé outre sur les défis prioritaires auxquels il faudrait faire face en vue de maintenir la paix et le respect strict des Droits de l’Homme pendant le processus électoral.

A la sortie de cette audience, le chargé d’affaires de l’ambassade de la Grande Bretagne en RDC a laissé entendre que les discussions vont se poursuivre avec la CNDH en vue de trouver les voies et moyens de soutenir le peuple Congolais.
Il sied de rappeler que dans sa lourde mission de la promotion et la protection des Droits de l’Homme dans un pays très vaste comme la République Démocratique du Congo, la CNDH/RDC reste confrontée à plusieurs difficultés pouvant impacter sur son action.

Il s’agit notamment d’un budget conséquent pour son fonctionnement et pour la mise œuvre de son plan d’action sur terrain. A ce titre l’appui des partenaires est le bienvenu en vue d’accomplir cette noble mission.

Benoit MUDIAYI MUTOMBO