Plus de trente journalistes licenciés de la Radio Télévision DIGITAL CONGO se sont rendu ce mercredi 13 Novembre 2019, à la commission Nationale des Droits de l’Homme CNDH, pour solliciter l’implication des responsables de cette Institution en cha

Plus de trente journalistes licenciés de la Radio Télévision DIGITAL CONGO se sont rendu ce mercredi 13 Novembre 2019, à la commission Nationale des Droits de l’Homme CNDH, pour solliciter l’implication des responsables de cette Institution en charge de la promotion et de la protection des droits de l’Homme dans leur dossier.
Reçu par le Président de la CNDH MWAMBA MUSHIKONKE MWAMUS à son cabinet de travail, ces journalistes licenciés de DIGITAL CONGO, étaient venu d’une part s’imprégner de la suite réservée à leur plainte et d’autre part solliciter la protection de leur collègue chef de la délégation, Monsieur PERO LUWARA victime des menaces de mort et de tentative d’enlèvement.

Très attentif aux plaintes de ces journalistes, le Président de la CNDH les a rassurés de l’évolution normale de leur dossier tout en les invitant à garder patience étant donné que toutes les procédures de traitement de plainte à  la CNDH doivent être respectées. S’agissant de la protection sollicitée en faveur du journaliste menacé, le Président de la CNDH s’est réservé de mettre à la place publique les stratégies que va prendre la CNDH quant à ce, étant donné que ceci scellé de la confidentialité.

 Les journalistes de DIGITAL CONGO réclament le paiement de leurs arriérés des salaires chez leur employé, réclamation qui leur a couté le licenciement suivi des menaces de mort.

Le salaire étant un droit, ces citoyens sollicitent l’implication de la CNDH pour qu’une solution soit trouvée en urgence.