La CNDH dotée d'un lot important des matériels de travail par le Bureau Conjoint des Nations-Unies aux droits de l'homme pour son installation dans le nouveau siège.

La Commission Nationale des Droits de l'Homme (CNDH) vient d'être dotée d'un lot important de matériels de travail par le Bureau Conjoint des Nations-Unies aux droits de l'homme, BCNUDH. La cérémonie de remise officielle de ces matériels a été présidée ce dimanche 26 Janvier 2020, dans la salle des banquets du Palais du peuple, par Michelle Bachelet, Haut-Commissaire des Nations-Unies aux droits de l'homme en visite de travail en RDC, accompagnée d'une délégation du BCNUDH conduite par son Directeur,Abdoul Aziz Tshioye. Ladite cérémonie a eu lieu en présence de Maître Mwamba Mushikonke Mwamus, Président de la CNDH,des autres Commissaires,Membres du Bureau et de la Plénière ainsi que de plusieurs cadres et agents de cette institution citoyenne d'appui à la démocratie .

Cet appui des Nations-Unies à la CNDH est constitué notamment de 10 ordinateurs desktop, 10 onduleurs, 5 groupes électrogènes, 50 tables de bureau, 50 fauteuils chaises, 100 chaises de réception, 5 appareils photo numérique,5 motos Yamaha DT 125, 10 casques pour moto, 20 étagères métalliques, 20 classeurs métalliques, 5 lots d'ouvrages juridiques, 2000 fardes chemises, 20 paquets de stylos, 50 cartons de rames de papiers, 500 blocs notes et des documents juridiques importants à la mission de la CNDH.

Dans son mot de circonstance, le Directeur du BCNUDH a souligné que,depuis sa mise en place, son organisme ne cesse d'accompagner la CNDH de la RDC pour l'accomplissement de sa mission de protection et de promotion des droits de l'homme au pays. Abdoul Aziz Thioye n'a pas manqué d'encourager la CNDH à poursuivre ses efforts dans le sens d'une meilleure protection et promotion des droits de l'homme au pays.

La Haut-Commissaire des Nations-Unies aux droits a rendu un vibrant hommage à tous les Membres de la CNDH pour la qualité du travail abattu depuis l'avènement de cette institution. "
La CNDH est en effet la pierre angulaire du Système National de protection des droits de l'homme en RDC. C'est pourquoi votre dynamisme et votre engagement vous ont permis d'obtenir le 18 mai 2018, le Statut A, avec effet le 18 juillet 2018, un Statut qui, bien que louable, appelle à plus de responsabilités et doit constituer pour votre institution, une interpellation sur l'accroissement de votre efficacité et conformité aux principes de Paris", a déclaré Michelle Bachelet.

Dans son mot de remerciement, Maître Mwamba Mushikonke Mwamus a salué le geste combien louable des Nations-Unies, geste qui constitue un coup de pousse pour la bonne marche de son institution. Le Président de la CNDH n'a pas aussi manqué d'exposer à la Haut-Commissaire des Nations-Unies aux droits de l'homme, les autres difficultés aux quelles son institution reste encore confrontée malgré des avancées signalées. Il s'agit notamment de l'insuffisance des moyens financiers et du personnel devant lui permettre d'accomplir sa mission de manière adéquate.

Signalons par ailleurs que cette cérémonie de remise des matériels intervient quelques jours seulement après que la CNDH ait été dotée, par le Gouvernement de la République, d'un bâtiment devant lui servir de siège national.

Siège visité, d'ailleurs, ce dimanche par la Haute-Commissaire des Nations-Unies aux droits de l'homme.
Une occasion pour Mwamba Mushikonke de remercier encore une fois le Gouvernement de la République pour avoir honoré ses engagements.

B. Mudiayi/CDCM