Ouverture de la Session Ordinaire de la CNDH du mois d'Aout 2020

 

 Ce lundi  31 Aout  2020 la CNDH  a procédé à l’ouverture de sa Session Ordinaire qui a eu lieu à son  siège  sous la conduite de son président Me. Mwamba Mushikonke Mwamus, en présence de tous les membres, cadres et agents de cette institution d’appui à la démocratie.

Dans son discours d’ouverture, le Président de la CNDH a,  évoqué le contexte  difficile dans lequel s’ouvre la session du mois d’Aout. Selon le numéro un de la CNDH-RDC, c’est depuis 2019 que la CNDH ne reçoit plus régulièrement le frais de fonctionnement.  Cette situation met la CNDH en difficulté pour son fonctionnement.

 C’est pourquoi, le Président a félicité tous les membres, cadres et agents pour les efforts fournis  malgré les moments difficiles et les a exhorté de travailler davantage dans le même élan afin que la CNDH maintienne son statut « A » lors de l’évaluation qui va intervenir l’année prochaine en 2021 à Genève.

Le président a par ailleurs  saisi l’occasion pour réitérer l’appel lancé aux ministères du Budget, des Finances ainsi qu’à la Banque centrale d’accorder une attention particulière aux différents dossiers de la CNDH introduits auprès de leurs services dont certains sont en souffrance depuis des mois et sans suite. 

Pour terminer le Président a annoncé que la Session est pour un mois au cours duquel la plénière va traiter et adopter plusieurs  dossiers relatifs aux Droits de l’homme.