L’ONGDH, Union de la Capacité et la Contribution des Albinos en Afrique en sigle UNICAA en collaboration avec la CNDH a organisé un séminaire de formation sur les notions des Droits de l'Homme.

Dans le cadre des attributions lui conférées spécialement à l'articles 6 points 7 et 9 de la Loi organique l’instituant,  qui stipule:

la CNDH a pour attribution de :

7. Faire connaître aux citoyens leurs droits fondamentaux;

9. Renforcer les capacités d'intervention des associations de défense des droits de l'homme,

La Commission Nationale des Droits de l’Homme CNDH a organisé un atelier  de formation en renforcement des capacités des membres de l’ONGDH,  Union de la Capacité et la Contribution des Albinos en Afrique en sigle «  UNICAA », sur les notions générales des droits de l’homme.

Le séminaire s'est tenu pendant trois jours notamment du 15 au 17 Octobre 2020.

Le premier jour a été consacré aux notions de base des Droits de l’Homme : la définition des Droits de l’Homme, les principaux instruments juridiques des nations unies ratifiés ou acceptés par la RDC, les caractéristiques des Droits de l’Homme, les générations des Droits de l’Homme et les mécanismes de protection des Droits de l’Homme. Le Directeur de Cabinet, Madame Véronique MWAMBA, représentant le Préisdent de la CNDH, a prononcé le mot d'ouvrteure de l'atelier pour encourager les participants dans leur implication active pendant toute l'activité.

Le deuxième jour a été consacré à un bref aperçu de la Convention relative aux  Personnes Handicapées : les mécanismes  internationaux et nationaux de protection des personnes handicapées avec comme premier intervenant le Rapporteur de la CNDH, Madame Belinda LUNTADILA, suivi de Monsieur Bienvenue TSHIALA, Secrétaire Technique adjoint chargé des Questions Administratives dela CNDH.

Le troisième jour était consacré à la restitution du premier et du second jour ains que des travaux en groupe.

Il sied de signaler que la formation a été sanctionnée par la remise des brevets aux participants,par Monsieur MWAMBA MUSHIKONKE Mwamus, Président de la CNDH.