RDC/ Rapport Mapping : Un Consortium De La Société Civile Plaide Auprès De la CNDH Pour La Promotion De La Justice Transitionnelle

Une délégation du Consortium de la Société civile pour la Promotion de la Justice Transitionnelle Conduite par son Coordonnateur National, le révérend NSENGA NSHIMBA Erick, a rencontré, le vendredi 27 novembre 2020, le président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme, CNDH, Me. MWAMBA MUSHIKONKE Mwamus, dans le cadre de son plaidoyer auprès des institutions de la RDC.

La délégation a expliqué au Président de CNDH, la démarche de cette sensibilisation et du plaidoyer mené en vue de la mise en place d’une justice transitionnelle qui tire tout son sens du rapport mapping.

Le Révérend Éric Nsenga a précisé que l’objectif est d’amener tout le monde à avoir le même niveau de compréhension ou perception de la justice transitionnelle au niveau national en vue de permettre de mener le plaidoyer sur le plan international

 

Le président de la CNDH a apprécié à sa juste valeur cette démarche qui cadre avec la mission de son Institution notamment celle d’accompagner l’Etat Congolais dans l’amélioration de la situation des Droits de l’Homme au pays, d’où son rôle du conseiller technique de l’Etat.

Ce dernier a conseillé à ces hôtes d’initier un dialogue national devant réunir les acteurs du pouvoir public et ceux de la Société Civile pour aboutir à des résolutions qui ne devront pas souffrir d’exécution.

Notez que la justice transitionnelle vise à la prise d’un certain nombre des mesures judiciaires et non judiciaires permettant de remédier au lourd héritage des abus de droits humains subits par les citoyens pendant les périodes de guerres et des régimes autoritaires connues en RDC.