OUVERTURE DE LA SESSION ORDINAIRE DE FÉVRIER 2018

de février 2018, la CNDH évalue ses recommandations formulées à l'intention des institutions du pays.
La Commission Nationale des droits de l'homme CNDH, a ouvert ce mardi 13 février au palais du peuple, sa première session ordinaire de l'année 2018. Cette session est convoquée conformément à l'article 31 du règlement intérieur de cette institution d'appui à la démocratie.
Dans son allocution d'ouverture, le Président de la CNDH, Mwamba Mushikonke a rappelé la mission de promotion et de protection des droits de l'homme assignée à son institution. Le Président de la CNDH a par ailleurs dressé le bilan des activités réalisées par la CNDH depuis sa mise en place. Il a notamment évoqué plusieurs enquêtes menées sur les violations des droits de l'homme sur le territoire de la RDC. Toutes ces enquêtes, selon la CNDH, sont assorties des rapports à l'intention des autres institutions du pays.
Mwamba Mushikonke a précisé que la session qui s'ouvre ce jour est placée sous le signe d'évaluation de toutes les recommandations formulées par la CNDH, à l'intention des institutions du pays ayant un lien avec les questions des droits de l'homme. Selon la CNDH, sur 229 recommandations, 20 seulement ont été mises en oeuvre.
Signalons que cette session va durer 30 jours.Benoit Mudiayi.