Droits de l’homme en RDC, la CNDH, ensemble avec les ONGDH évaluent la situation du mois de janvier au cours de la réunion mensuelle tenue le mardi 20 Avril à Kinshasa.

Dans le cadre de ses réunions mensuelles organisées à l’attention des Organisations des défenses des droits de l’homme œuvrant en RDC, la commission nationale des droits de l’homme, CNDH, a évalué la situation des droits de l’homme sur toute l’étendue de la RDC pour le mois de janvier 2021 au cours de la réunion mensuelle tenue le mardi 20 Avril 2021 en la salle des conférences du ministère des affaires étrangères à Kinshasa.

A cette occasion, les organisations des Droits de l’Homme ont présenté à la CNDH la situation des droits de l’homme tant à Kinshasa qu’en Provinces, les données relatives aux quatre catégories des droits humains notamment les droits civils et politique, droits économiques, sociaux et culturels, des droits collectifs et des droits catégoriels ou spécifiques.

La question relative à l’insécurité, particulièrement à Béni et dans d’autres zone marquées par les attaques rebelles ont été soulevées, l’insécurité (banditisme urbain) dans les rues et quartiers, dues aux actions des kulunas et même  des policiers qui sont à la base des arrestations arbitraires, les abus dans le comportement de certains agents de la police pour le restrictions relatives au couvre- feu, le dépassement de délai  pour les détentions des enfants dans des prisons notamment à la prison  central de Makala, le travail des personne des troisième âge devant être retraitées et celle qui ne reçoivent pas leurs pensions de retraite, sont entre autres les cas des violations des droits de l’homme identifiés pour le mois de janvier.